Greif publie ses résultats du troisième trimestre 2021

DELAWARE, Ohio (1er septembre 2021) – Greif, Inc. (NYSE : GEF, GEF.B), un leader mondial des produits et services d’emballage industriel, a annoncé aujourd’hui ses résultats du troisième trimestre 2021.

Les faits saillants financiers du troisième trimestre comprennent (tous les résultats par rapport au troisième trimestre de 2020, sauf indication contraire) (1) :

  1. Ventes nettes record de 1 490,8 millions de dollars, une augmentation de 407,8 millions de dollars par rapport à des ventes nettes de 1 083,0 millions de dollars.
  2. Le bénéfice net de 113,0 millions de dollars ou 1,89 $ par action de catégorie A diluée a augmenté par rapport à un bénéfice net de 20,7 millions de dollars ou 0,35 $ par action de catégorie A diluée. Le bénéfice net, excluant l’impact des ajustements (2) , de 115,9 millions de dollars ou 1,93 $ par action de catégorie A diluée a augmenté par rapport au bénéfice net, excluant l’impact des ajustements, de 50,1 millions de dollars ou 0,85 $ par action de catégorie A diluée.
  3. BAIIA ajusté (3) record de 237,8 millions de dollars, une augmentation de 78,4 millions de dollars par rapport à un BAIIA ajusté de 159,4 millions de dollars.
  4. La trésorerie nette provenant des activités d’exploitation a diminué de 40,1 millions de dollars pour atteindre une source de 94,9 millions de dollars. Les flux de trésorerie disponibles ajustés (4) ont diminué de 42,5 millions de dollars pour atteindre une source de 64,1 millions de dollars.
  5. La dette totale a diminué de 370,0 millions de dollars pour s’établir à 2 267,6 millions de dollars. La dette nette (5) a diminué de 371,3 millions de dollars pour s’établir à 2 167,8 millions de dollars et a diminué de 35,2 millions de dollars en séquentiel par rapport au deuxième trimestre de 2021. Le ratio de levier de la Société (6) a diminué à 2,8x contre 3,7x.

Actions stratégiques et annonces

  1. Annonce que le président et chef de la direction Pete Watson prendra sa retraite le 1er février 2022 et sera remplacé par le chef de l’exploitation Ole Rosgaard. A également annoncé que Michael Gasser, actuel président du conseil d’administration, ne se présentera pas à la réélection lors de l’assemblée annuelle des actionnaires de 2022 de la société et que Pete Watson deviendra président exécutif et Bruce Edwards deviendra l’administrateur principal du conseil d’administration. à ce moment-là.
  2. Augmentation des prévisions pour l’exercice 2021 concernant le bénéfice par action de catégorie A avant les ajustements et le flux de trésorerie disponible ajusté.
  3. Augmentation du dividende trimestriel de 2 cents à 0,46 $ par action ordinaire de catégorie A et de 3 cents à 0,69 $ par action ordinaire de catégorie B. Ces augmentations entrent en vigueur pour le prochain dividende trimestriel payable le 1er octobre 2021 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 17 septembre 2021.
  4. Remboursement de 200 millions d’euros de billets de premier rang à 7,375 % en tirant sur 225 millions de dollars d’emprunts à terme disponibles en vertu d’une convention de crédit existante. Le nouvel emprunt vient à échéance en juillet 2026 et a un taux d’intérêt d’environ 2,0 %.

Commentaire du PDG

« L’équipe Greif a réalisé un troisième trimestre exceptionnel », a déclaré Pete Watson, président et chef de la direction de Greif. « En plus de solides résultats d’exploitation, nous avons réalisé des performances financières record, réduit notre dette et fait des progrès significatifs vers l’atteinte de notre ratio de levier cible. Alors que nous continuons à faire face à des conditions inflationnistes importantes, à des contraintes liées à la COVID-19 et à des problèmes de disponibilité de la main-d’œuvre, nos marchés finaux sous-jacents sont solides et nous exécutons avec discipline pour compenser les défis et respecter nos engagements. Pour l’avenir, Greif est bien placé pour réussir alors que nous continuons à travailler en étroite collaboration avec nos clients et à stimuler la création de valeur pour nos actionnaires.

(1) Comme indiqué précédemment, au cours du premier trimestre 2021, les anciens segments Rigid Industrial Packaging & Services et Flexible Products & Services ont été regroupés en un seul segment reportable désormais connu sous le nom de segment Global Industrial Packaging. Le 24 février 2021, la Société a déposé un rapport actuel sur formulaire 8-K auprès de la SEC afin de fournir certaines informations financières historiques conformes aux PCGR et non conformes aux PCGR dans une présentation révisée alignée sur la nouvelle structure des segments à présenter de la Société.

(2) Les ajustements qui sont exclus du bénéfice net avant ajustements et du bénéfice par action diluée de catégorie A avant ajustements sont les charges de restructuration, les coûts liés à l’acquisition et à l’intégration, les charges (revenus) de règlement de retraite hors trésorerie, les charges de dépréciation d’actifs hors trésorerie, Coûts liés à la COVID-19, nets, (gain) perte sur la cession de propriétés, d’usines, d’équipements et d’entreprises, nets et gains sur les terres à bois, nets.

(3) L’EBITDA ajusté est défini comme le bénéfice net, plus les charges d’intérêts, net, plus la charge d’impôt sur le revenu, plus les charges d’amortissement, d’épuisement et de dépréciation, plus les charges de restructuration, plus les coûts liés à l’acquisition et à l’intégration, plus les charges de dépréciation d’actifs hors trésorerie, plus les charges hors trésorerie. frais de règlement des pensions (revenus), plus coûts supplémentaires liés à la COVID-19, nets, plus (gain) perte sur cession de propriétés, usines, équipements et entreprises, nets, plus gains sur les terrains forestiers exploitables, nets.

(4) Le flux de trésorerie disponible ajusté est défini comme la trésorerie nette provenant des activités d’exploitation, moins la trésorerie versée pour les achats d’immobilisations corporelles, plus la trésorerie versée pour les coûts liés à l’acquisition et à l’intégration, plus la trésorerie versée pour les coûts supplémentaires liés à la COVID-19, net , plus les liquidités versées pour l’acquisition et l’intégration des systèmes de planification des ressources d’entreprise (ERP).

(5) La dette nette est définie comme la dette totale moins la trésorerie et les équivalents de trésorerie.

(6) Le ratio de levier est défini comme la dette nette divisée par l’EBITDA des douze derniers mois, chacun étant calculé selon les termes de l’accord de crédit modifié et mis à jour de la société daté du 11 février 2019, déposé en tant que pièce 10.29 du rapport annuel de la société sur formulaire 10-K pour son exercice clos le 31 octobre 2020 (le « contrat de crédit 2019 »).

Remarque : Un rapprochement des différences entre toutes les mesures financières non conformes aux PCGR utilisées dans ce communiqué avec les mesures financières conformes aux PCGR les plus directement comparables est inclus dans les tableaux financiers qui font partie de ce communiqué. Ces mesures financières non conformes aux PCGR sont destinées à compléter et doivent être lues conjointement avec nos résultats financiers. Ils ne doivent pas être considérés comme une alternative ou un substitut à, et ne doivent pas être considérés comme supérieurs à nos résultats financiers publiés. Par conséquent, les utilisateurs de ces informations financières ne doivent pas se fier indûment à ces mesures financières non conformes aux PCGR.

Share this:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
VOUS NE VOYEZ PAS VOTRE LANGUE ?

Utilisez Google Translate pour choisir votre langue dans la liste en utilisant la barre d’outils en haut de la page.

Recherchez cette barre d’outils en haut de votre navigateur.